11/02/2006

ODE AUX EOLIENNES

Fantomatiques mouvances

Dans la brûme matinale

Elles apparaissent , blanches

Dans le bleu hivernal

Sentinelles brillantes

Symbôle de pureté

Leur lent mouvement tournant

Evoque l'éternité

Gardiennes stylisées

d'un monde en mutation

Vous qui passez , pressés

Arretez,

Regardez

D'une longue rotation

Vient la sérénité

Pied de nez au temps

revoici les moulins à vent

Quoiqu'il advienne

Que vivent les éoliennes !

23:06 Écrit par digitale dans DIVERS | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Bonsoir, C'est superbement écrit, c'est que parfois on entend dire que cela détruit le paysage mais les fumées qui sortent des cheminées, cela ne détruit rien peut-être!
Votre blog est déjà dans mes liens Que va-t-on manger ce soir? @+

Écrit par : Véronique | 11/02/2006

chouette de la visite Merci pour les encouragements et quant à ton blog, j'y ai trouvé des liens tres interessants, j'adore les insectes. merci Véronique

Écrit par : digitale | 11/02/2006

Digitales... D'abord, j'adore les digitales. Bonjour Digitale, donc! J'en avais dans mon jardin... Avant dedéménager, j'avais recueilli les fleurs fanées (graines) pour essaimer dans mon nouvel environnement, mais j'ai paumé l'enveloppe...

Et puis, si vous aimez les insectes... Voir le site photographique de Ouka, photographe: http://insectesdefrance.free.fr/index.htm

Écrit par : Pivoine | 16/02/2006

Les commentaires sont fermés.