25/06/2009

T AS BIENTOT FINI DE RALER ?

Je rumine, je rumine... je déteste les échecs au jardin ! Et je dois dire que je suis soumise à rude épreuve sur ce nouveau terrain !

j'ai beau me dire que la patience est une vertu ...

Bon alors, j'essaye un truc , plutôt que de continuer à me lamenter ( en moi même, bref, ruminer) je vais faire la liste de tout ce qui a foiré , une belle liste bien longue ,bien noire , ainsi je toucherai le fond, et hop, je pourrai faire un trait définitif sur mes belles plantes disparues et repartir avec plein d'énergie ,d'enthousiasme et de courage ;

Et puis comme cela vous serez au courant et vous saurez que quand je suis en rogne , je n'écris plus rien ...

Alors voilà :

  • L'Erable japonais en pot n'a pas survécu à l'hiver . Il n'a toujours pas fait de feuilles , et pourtant  quand on gratte l'ecorce, c'est vert ;

Comme on est aux portes de juillet, je vais me résoudre à le mettre au compost

  • Idem pour le Gingko nana: cet arbre a survécu a hiroshima mais pas à mes soins En pleurs
  • idem pour le lavatère arbustif  la seule belle plante d'origine dans ce terrain :mort suite au gel intense je suppose . Une petite pousse a fait mon bonheur ce printemps : il allait quand même repartir du pied ,? non, bouffée par des bestioles genre doryphores.
  • les fruitiers : c'est la cata . malgré le compost ajouté, les fruitiers , surtout les cerisiers plantés dans le vergers crèvent les uns après les autres . En arrosant et en ajoutant de la terre . certains ont survécu . Pas tous ; Je ne sais pas si on aura des cerises un jour ; il est vrai que plantés un peu tard ,ils ont peut etre eu du mal a bien installer leurs racines et ils ont tout de suite été en feuilles ;par contre, les poiriers en espalier donnent pas mal. En tout cas, il y a des fruit , croisons les doigts !
  • le figuier: tous ses fruits sont tombés lors d'une tempête de grelons
  • un des noisetiers de l'Homme , un de ceux qui sont mycorrhizés aux truffes, a rendu l'âme sans raison apparente tandis que l'autre se porte bien
  • la Glycine : elle dépérissait pour une raison inconnue . C'était une bouture donnée par un ami . Je l'ai changé de place et elle a fini entièrement mangée par les limaces !
  • idem pour les lysimaques généreusement offetes par nanny: j'ai vu trop tard les dég^ts des limaces.
  • le talus planté de différentes espèces de poireaux ,aulx et légumes perpétuels : la plupart ont dépéri . Il reste juste l'allium " hair" et l'ail rocambole. par contre les choux d'aubenton pètent la forme
  • les patates : majorité pourrie dans notre sol imperméable et argileux comme c'est pas permis . Il va nous falloir sérieusement repenser l'amandement du terrain ,voire même sa position;
  • les haricots: deuxieme essai car les premieres graines étaient véreuses.
  •  clématites 1: une achetée est morte ,branches cassées.  j'en ai retrouvé une autre , directement replantée mais plus la variété cardinalis que je voulais tant  car il n'y en avait plus .
  • Clématites 2 : Sans doute un morceau de racine oublié par l'ancienne propriétaire en terre et voici une jeune clématite qui surgit de terre a mon grand bonheur .pour dépérir quelques semaines plus tard sans raison apparente . Je soupçonne encore la tempête qui a fait de sérieux dégâts
  • Lys : pourris
  • hémerocalles : les boutures n'ont rien donné ,j'ai perdu un plant mère sur trois;
  • pivoines : on dit toujours qu'elles n'aiment le déplacement mais celle qui a été déplacée deux fois ( une fois de chez la maman de l'Homme vers l'ancienne maison, et une fois de l'ancienne à la nouvelle maison !) va bien tandis que les nouvelles achetées sont malingres . La duchesse de nemours perd doucement tout son feuillage : il noirci puis tombe . je ne vois aucune mention de cette maladie nulle part.
  • Les thyms : gelés ,grillés par l'hiver . Idem pour le laurier pourtant mis a l'abri.
  • Le gardenia que j'aimais tant :vaincu par un champignon.
  • La haie : une partie pousse , mais toute une partie est a recommencer ,quasi aucun arbuste n'a repris;C'est un combat de chaque jour contre le liseron qui étouffe tout sournoisement.
  • les capucines tubéreuses : certaines ont crevé , les survivantes vivotent .
  • Les pavots semés n'ont pas levé  et le plant que j'ai repiqué ,c'est comme le reste : il a vivoté puis dépéri .

Et j'en passe ...

Il me reste a passer en revue les drames à la basse cour et puis je pourrai me consacrer à des choses plus plaisantes .

Attention, c'est un récit très dur !!

  • Notre cane avait pris l'habitude de dormir perchée à l'exterieur du poulailler :elle a disparu
  • Duck  duck mon canard adopté s'est retrouvé seul avec les oies et il a perdu les pédales . Pendant que l'oie couvait il a essayé de la ,hum,hum ... repoussé sans ménagement il s'est laissé envahir par une aveugle jalousie et à la naissance des petits s'est livré a une barbarie sans nom : il a tué les oisons les uns après les autres en les noyant dans la mare  ,je vous passe les détails sanglants. Horrifié , l'homme n'a pas hésité, l'a poursuivi ,attrapé et fait justice illico en lui tranchant la tête.L'homme pleure ses oisons et moi, mon canard devenu fou .Il reste un oison qui a survécu et actuellement , l'oie a repondu et couve a nouveau.
  • Les hirondelles de l'atelier : sans cesse dérangées par le va et vient elles ont abandonné leur couvée . Pourtant , je leur ai placé un nid artificiel a un autre endroit plus calme mais elles ne daignent pas y aller . Elles sont toujours là au nid et sur le perchoir mais dés qu'on arrive ellles filent . pourtant ,depuis le temps ,elles devraient avoir compris qu'on ne leur veut que du bien ,on sang !
  • J'ai de nouveaux lapins , des angoras gris ,très rares vu le mal que j'ai eu pour les trouver .je vais certainement en parler en long et en large bientôt . Je les adore !  ma fille en a laissé tomber un par terre . Sa patte est cassée et le lapin est platré pour six semaines ! le vétérinaire m'a couté le prix du lapin mais bon ...

FINITO ON TOURNE LA PAGE POUR DE NOUVELLES AVENTURES

 

 

 

30/04/2009

plantations et semis

fruitier espalier

 Dés que les machines ont abandonné le terrain, vite, vite ,il a fallu transplanter nos fruitiers en espalier qui étaient restés dans notre ancien jardin.En effet, il était déjà fin mars .

 Ouf, ils ont tous bien repris et ont été taillés de main de maître par ...notre nouveau voisin qui s'est subitement animé dés qu'il a vu les arbres fruitiers et les ruches . Il est spécialiste  amateur des tailles et greffes de fruitiers  et alors qu'il nous adressait à peine la parole , le voici tout sourire !

 

haies

 En arrière plan , peu visible , les plants de ...tout ,donnés par une charmante rochefortoise . Voici une belle haie indigène à peu de frais ...

haies jardin plantation

 Sur cette vue ,on voit mieux les arbustes plantés pour nous séparer de la rue .

PREMIERES SALADES

 Un bac en frigolite et une couche improvisée nous ont permis de repiquer quelques salades vite fait , bien fait . Marre de celles du magasin !

 

semis tomates 3

 A l'intérieur, semées un peu tôt,dés fin février , les plants de tomates sont rapidement sortis  puis ont stagnés parce que j' ai trop attendu avant de les repiquer en pots individuels

houblon1

 Qu'est ce cette timide plantule ? Une ortie  ? noooon , vous faites fausse route !

Cette courageuse et vigoureuse liane dont les fruits appelés cônes servent à aromatiser la bière ( vous y êtes ?) a été une des premières plantes a avoir trouvé sa place . hélas, lors des travaux, j'ai du la re- déplanter  et l'ai sauvé in extremis plusieurs fois  : d'abord , on lui avait mis une grosse pierre juste là où elle était . Bien sûr ,puisqu'elle disparait totalement l'hiver , on ne la voyait pas ! ensuite, quelqu'un a versé un reste de ciment  dessus !  bref, je l'ai enlevé  puis remise après les travaux  et c'est bien bravement qu'elle pointe son nez .

Il a fallu aussi planter le verger et lancer le potager ;

sans oublier de ramener et remonter notre serre

et les pelouses à tondre , et la prairie à ressemer , placer les nids d'hirondelle, vite, vite ,elles arrivent, elles sont là,et..et... et...les ruches à ramener (avec les abeilles  dedans !), les buis donnés par le papa d'une collègue absolument à planter tout de suite ...une montagne de travail où tout est à faire tout de suite !heureusement, il a fait beau pendant cette période cruciale (fin mars début avril) et nous étions au jardin jusqu'a nuit noire quasiment chaque jour !

Vous verrez l'avancement de ce qui précède  au prochain numéro !

 

 

 

22:52 Écrit par digitale dans AMENAGEMENT JARDIN | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : plantations, houblon, jardin, semis |  Facebook |